Le contrôle d’accès : premier levier de la sécurité

La gestion des flux en entreprise est un enjeu complexe ! En effet, le contrôle d’accès ne se limite plus à la volonté d’assurer la sécurité des locaux en faisant barrage aux intrusions de malfaiteurs, il faut désormais être en mesure de savoir qui est entré, où, et à quel moment. Comprendre le fonctionnement d’un système de contrôle d’accès est indispensable afin de bien choisir les équipements qui s’adaptent le mieux aux besoins de votre entreprise.

De quoi est composé un système de contrôle d’accès ? Quelles sont leurs caractéristiques spécifiques ? Comment se déroule l’identification des personnes se trouvant à l’entrée du bâtiment ? Y a-t-il des démarches administratives à prévoir avant d’installer un tel équipement ? Dans cet article, nous répondons à toutes vos interrogations concernant le contrôle d’accès.


Articulation et habilitation du système de contrôle d’accès


Un système de sécurité permettant de régler l’entrée et les sorties au sein des locaux s’articule autour des éléments suivants :

-Un logiciel : qui permet la gestion des habilitations de chaque accédant ;

-Un support d'identification : cela peut être un badge, un téléphone, un système de biométrie, etc.

-Des terminaux d’identification ou des serrures autonomes ;

-Des équipements pour la gestion de l’accès physique aux bâtiments : cela peut être des barrières, des obstacles piétons, etc.


Habilitations gérées par le système de contrôle d’accès


Les dispositifs de contrôle d’accès lient les entrées et les sorties des locaux à des habilitations, dont les critères peuvent varier. Il s’agit de privilèges d’accès dépendant de plusieurs paramètres :

-La géographie : zones, locaux, bâtiments, etc.

-La typologie d’accédant : personnes ou véhicules ;

-La population : employé, fournisseurs, visiteurs, etc.

-Le temps : plage horaire, jour, etc.


Les démarches administratives à effectuer


Tous les systèmes de contrôle d’accès sont encadrés par un ensemble de normes. Depuis 2018, il y a moins de démarches administratives à effectuer telles que la déclaration à la CNIL.

Cependant, vous devez informer vos salariés de la mise en place d’un système de contrôle d’accès et les données d’accès que vous récoltez ne peuvent être conservées que 3 mois.


Intéressé pour mettre en place un système de contrôle d’accès au sein de votre entreprise ? ESPACS AUTOMATISME, spécialisé dans la sécurité des entreprises, vous accompagne dans votre projet.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !